Paysages en bataille

Projet actuellement en développement.

documentaire 52’ + expérience interactive et livre augmenté

Écrit et réalisé par Isabelle Masson-Loodts
Produit par Thierry Zamparutti et Étienne Jaxel-Truer
Diffuseur : RTBF

Lien vers la page Facebook : https://www.facebook.com/paysagesenbataille/
Lien vers le site provisoire : http://www.paysagesenbataille.be

RÉSUMÉ :

Le long de l’ancienne ligne de front, la terre rejette encore les poisons des premiers rebuts toxiques de l’Histoire, ceux de 14-18. En Belgique et en France, des hommes et des femmes sont confrontés chaque jour aux séquelles de ce conflit d’une ampleur sans précédent.

Paysages en bataille a pour vocation de réactiver notre mémoire, en nous aidant à décrypter les paysages de l’ancienne ligne de front et à transmettre leur histoire, souvent déjà partiellement oubliée.

Cette mise en perspective est aussi l’occasion de s’interroger sur ce dont se souviendront les hommes dans quelques millénaires. Alors qu’on continue à enterrer des déchets dangereux, saurons-nous alléger le poids de cet héritage pour les générations futures ?

Paysages en bataille, c’est :

– un documentaire de création mettant en perspective la Grande Guerre, ses conséquences actuelles sur les territoires et les questions que posent les enfouissements actuels pour les générations futures.

– une expérience interactive, composée d’un livre augmenté par des ressources documentaires et sonores dynamiques, et d’un centre de ressources web centré sur une cartographie participative. Cet objet innovant permettra aussi de préparer des visites touristiques et / ou éducatives sur une sélection de lieux emblématiques.

– une application pour smartphone, pour apprendre à décoder les paysages sur le terrain de manière ludique et instinctive, grâce à un jeu d’images d’archives en réalité augmentée.

En co-production avec Ambiances asbl et la RTBF.

Avec le soutien de la Région Grand Est (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes), du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de Belgique, de la Fédération Wallonie Bruxelles, de Pictanovo & Wallimage et l’aide de l’État fédéral belge.